Accueil > Actualités > Impulsion - actuel

impulsion - numéro actuel

Les gros titres de l'année actuelle et des années précédentes

... vous trouvez par-ici

 

Tous les numéros à télécharger

-> Médias

Abonnement

Oui, je désire recevoir Impulsion régulièrement

... et être ainsi informé des actions politiques de l’UDF et de l’actualité politique suisse en général et m’engage à verser CHF 25.- à l’aide du bulletin de versement joint ici.

Envoyez ce formulaire online

Impressum

Impulsion est une publication de l’Union Démocratique Fédérale, parti politique suisse.
Editeur : UDF, CP, 3601 Thoune
Correspondance : Impulsion, Case postale, 1371, 1401 Yverdon-les-Bains,

tél. 078 664 16 17, info@STOP-SPAM.udf-suisse.ch,
CCP 10-19007-8

 

Rédaction: Peter Bonsack, UDF Suisse, Thoune

Layout: UDF Suisse, Thoune

Impression: Jordi SA, Belp

Tirage: 3200 ex.

impulsion no. 4 - septembre 2020

 

Référendum populaire fédérale

NON à la rente de licenciement

Remarque importante concernant la pièce-jointe: L‘UDF soutient le référendum

Il est question d’une «prestation transitoire»: Les chômeurs âgés de 60 ans et plus devraient recevoir une «pension » anticipée pouvant atteindre 5500 francs par mois. Cela a un caractère social. Mais en réalité cette «prestation transitoire» est tout le contraire:

 

• La prestation transitoire est une «rente de licenciement». Elle permet aux entreprises d’aff ranchir du monde du travail encore plus tôt les salariés plus âgés. L’État-providence devrait alors prendre le relais et la classe moyenne payer.

 

• Pendant des années, il nous a été garanti que l’immigration ne pousserait pas au chômage les travailleurs suisses. Voici la révélation: Avec la «prestation transitoire», le problème de l’immigration est couvert par des centaines de millions de l’argent des contribuables.

 

• La «prestation transitoire» se base sur un mensonge. Depuis des années, l’économie se plaint d’un manque de salariés qualifi és. Dans le même temps, les salariés âgés capables sont «jetés» au chômage. On leur préfère les travailleurs étrangers plus jeunes et moins chers.

 

• Jamais auparavant une nouvelle institution sociale n’avait été adoptée aussi rapidement par le Parlement. Pourquoi? La majorité des partis, des syndicats et des associations d’entreprises ont peur de «l’initiative de limitation».

 

• La prestation est percevable par toute personne dont les avoirs sont inférieurs à 50’000 francs suisses (100’000 pour les couples mariés). Cela crée de fausses incitations. L’épargne devient une hypothèque!

Nous voulons créer des conditions qui permettent aux salariés plus âgés de rester dans la vie active.

Nous ne voulons pas d’une prestation supplémentaire à la charge de la collectivité. Nous ne voulons pas inciter les entreprises à «expulser » avec bonne conscience les personnes plus âgées grâce à la prestation transitoire.

 

C’est pourquoi NON à la rente de licenciement!

Merci de signer, remplir et renvoyer les feuilles de signatures.

Daniel Frischknecht, Président UDF Suisse

www.rente-de-licenciement-non.ch

Éditorial

Responsable – en dépit de l’esprit du temps

Un nouveau duo de tête dirige l’UDF Suisse depuis fi n juin 2020 – la phase d’intégration a commencé depuis longtemps. Daniel Frischknecht, en tant que président, et Thomas Lamprecht, en tant que nouveau vice-président, sont convaincus: À travers un positionnep ment clair basé sur la Bible et en tant que force chrétienne qui s’oppose aux tendances actuelles de la mode de l’esprit du temps, l’UDF représente ses valeurs indépendamment du courant dominant. L’UDF ne voit pas le succès principalement dans la croissance du nombre d’électeurs, mais dans la représentation claire des opinions. Son engagement ne repose pas sur une stratégie calculatrice, mais sur la responsabilité devant Dieu tout puissant. La nouvelle direction veillera notamment à renforcer l’ancrage en Romandie et à intégrer un représentant de la Suisse romande et du Tessin au plus vite dans la direction.

Service des médias UDF Suisse

CONTEXTE

Connecté et surveillé par (presque) tous les moyens

La digitalisation progresse. Les États-Unis semblent être inférieurs à la Chine, bien que leurs entreprises aient compris depuis longtemps que les données des citoyens sont l’or du futur. Ce désavantage lié au système pourrait entraîner des ajustements de la part des nations industrielles occidentales, au détriment des citoyens.

Votations au 27.09.2020 - Interview

«Continuer à protéger la population contre des menaces aériennes»

Le 27 septembre aura lieu une votation importante relative à l’acquisition de nouveaux avions de combat. «L’objectif est de pouvoir protéger les enfants, les femmes et les hommes contre des menaces aériennes même après 2030», souligne la conseillère fédérale Viola Amherd. Un entretien avec la ministre suisse de la défense.

Frais de garde des enfants par des tiers sous la loupe

Exactement un an avant la votation, nos conseillers parlementaires ont approuvé la loi fédérale sur l’impôt fédéral direct. En vertu de cette nouvelle loi, la déduction maximale pour la garde d’enfants par des tiers passera de 10’100 à 25’000 francs par enfant, et la déduction générale pour enfants de 6’500 à 10’000 francs. Cela entraîne pour la Confédération une perte de recettes fi scales estimée à 350 millions de francs. Un référendum a été lancé contre ce projet de loi.

Pourquoi (auc)un congé de paternité

Ce projet de loi arrive aux urnes grâce à un référendum réussi du «Comité contre la hausse constante des ponctions sur les salaires». Ce projet de loi a été adopté par le Parlement dans un élan de générosité lors de la session d’automne 2019. Ainsi, le Parlement a voulu créer un contre-projet indirect, au niveau législatif, à l’initiative populaire «pour un congé de paternité raisonnable – en faveur de toute la famille». Le 3.10.2019, le comité d’initiative a déclaré le retrait conditionnel de son initiative. Ceci à condition que la présente modifi cation de la LAPG entre en vigueur.

-> Prises de position de l’UDF Suisse

Pagina Ticinese

Per il ripristino del Digiuno federale in Svizzera

SOCIÉTÉ

Le mariage homosexuel

Le Conseil national a récemment voté en faveur du mariage pour tous avec adoption et procréation médicalement assistée. L’UDF se prépare à juste titre à lancer un référendum. Car loin de constituer un progrès, autoriser le mariage et l’adoption aux couples de même sexe représente une menace pour la société tout entière. Rappelons que la défi nition du mariage comme l’union d’un homme et d’une femme est une institution pré-politique auquel l’État a accordé un statut privilégié pour des raisons évidentes.

-> Weil uns Biel am Herzen liegt - Parce que Bienne nous teint à coeur

Jeunesse en mission

Un petit navire pour de grands accomplissements

Engagé depuis janvier 2020 en Australie auprès de l’ONG médicale «Youth With a Mission, Medical Ships» (YWAM MS), j’ai vu un beau témoignage de ce que signifi e être «sel et lumière» en ce monde à travers l’action des volontaires de cette ONG de «Jeunesse en Mission» active sur l’île de Nouvelle-Guinée, au Nord de l’Australie.

MARIAGE POUR TOUS – INFORMATION

De nouveau repoussé le mariage pour tous en Suisse encore une fois, une bonne nouvelle! (Un papa et une maman pour chaque enfant est logique, pas de procréations GPA,PMA, ... pour tous! l’UDF-EDU veut lancer un référendum avec autres si besoin)

Continuons à prier. Et jeûner si vous le pouvez.

Prière UDF-Genève les derniers mercredis du mois à 19h45 au 4 rue du Jura au sous sol. Bienvenue à vous tous 

Jean-Luc Ruffi eux Président UDF-Genève

 

Agenda

Réunion de prière, les derniers lundis du mois

de 20h à 21h sur les sujets politique chezRaymond Morel, rue du Théâtre 2, Cuarny.

 

Prière UDF-Genève

les derniers mercredis du
mois à 19h45 au sous sol 4 rue du Jura.

 

Assemblée des délégués UDF Suisse

le samedi 10 octobre 2020 à Olten (Hotel
Olten)

 

*****

 

Download de ce numéro