Accueil > Thèmes > Notre pays - nos valeurs

UDF : Des actions plutôt que des paroles

1975 Fondation
1978 Premier député au Grand Conseil BE
1981 « EDU-Standpunkt »
1987 Brochures sur le Sida
1994 « Impulsion » (Romandie)
2003 Deux sièges au Conseil national (BE + ZH)
2006 Force numérique section BE
2007 Force numérique section ZH
2011 EDU App.
2012 Force numérique section TG

Référendums / Initiatives

« Le dimanche comme jour de repos » (1996)
« Distribution élargie d'héroïne » (1998)
« Enregistrement des couples de même sexe » (2002)
« Loi de partenariat » (2004)
« Loi révisée sur les stupéfiants » (2008)
« Loi sur les épidémies » (2013)
contre la « loi sur la censure » (8.4.2019)

Pétitions 

« pour des primes d’assurance maladie abordables » (2002)
« Vampire song » de DJ Bobo (2007)
« Non à l’idéologie du genre dans le plan d’études 21 » (2014)
« transfer de l’ambassade suisse à Jérusalem! » (2018)

« IMPULSION »

le journal de l’UDF qui commente les actualités de la politique et du monde chrétien !
Commandez un abonnement d’essai.

 

le journal de l’UDF qui commente les actualités de la politique et du monde chrétien !

Commandez un abonnement d’essai.

UDF Suisse, CP 43, 3602 Thoune
033 222 36 37, info@STOP-SPAM.udf-suisse.ch

L'UDF politise sur la base d’une compréhension biblique de la réalité. Sur cette base, ses membres assument leur responsabilité vis-à-vis du Créateur, de la société, de l'État et de l'environnement.

La liberté de croyance et de conscience sont les droits fondamentaux d’un système d’État libre et inscrits dans la Constitution. La liberté d’expression et des médias sont les piliers fondamentaux d’une démocratie performante et dynamique.

L’UDF dit oui

à une Suisse

  • libérale,
  • démocratique,
  • constitutionnelle
  • et indépendante,
  • fondée
  • sur les valeurs chrétiennes.

Elle lutte

  • contre la restriction de ces normes, par des forces idéologiques ou l’influence des médias.

... pour ce qui nous porte.

La vie humaine est menacée. Les personnes d’un certain âge ne comptent plus beaucoup, le ventre des futures mères devient de plus en plus « l'endroit le moins sûr au monde ». Cependant, toute vie humaine est un cadeau du Créateur. Voilà pourquoi elle doit être protégée - de la conception à la mort naturelle.

Des familles saines sont l'un des piliers d’un État durable. Le modèle de famille traditionnel mérite notre soutien : allègement des primes de l’assurance maladie et des impôts, allocations fondaplus élevées pour enfants et jeunes en formation, reconnaissance du travail des mères de famille et des familles multigéné rationnelles.

L’UDF rejette

  • l'avortement et l'euthanasie active.
  • Elle s’oppose au « mariage pour tous »,
  • au droit à l'adoption pour des couples de même sexe,
  • à la pornographie et à la traite des êtres humains dans l'industrie du sexe

Elle s’engage

  • pour des allocations familiales plus élevées
  • et à la liberté de choix des parents en matière de travail rémunéré, de garde d'enfants et d'éducation

… pour ce qui compte vraiment.

« Nous vivons sur une bombe à retardement socio-politique », déclare le PDG d’un grand assureur suisse. En effet, les générations sont cloisonnées, les retraites sont en danger, le respect envers les personnes âgées et l’autorité de l’État diminuent, l’inclination à la violence tend à augmenter.

L’esprit du temps libéral encourage les attitudes égoïstes aux dépens du grand public. L’immigration massive change la société par le bas. Celui qui immigre dans notre pays doit s’en tenir à nos règles et à nos valeurs : ce principe est de plus en plus dilué.

L’UDF s’engage

  • pour la cohésion des générations,
  • pour la solidarité tout
  • comme pour la liberté de croyance et de culte.
  • contre la destruction par l’idéologie du genre de valeurs éprouvées
  • et veut une politique axée sur l’abstinence en matière de drogues

Elle réclame la fin de la persécution des chrétiens dans le monde entier
et lutte contre l’islamisation rampante.

Elle reconnaît les dix commandements comme la meilleure base pour le vivre ensemble.

... pour ce qui nous porte.

Notre environnement est un bien précieux. La création reçoit trop peu d’attention au rythme actuel des progrès économiques et technologiques.

En revanche, la protection de l’environnement n’est pas possible sans responsabilité personnelle. La propre responsabilité doit donc être renforcée dans tous les domaines - par exemple: société, politique, économie, loisirs.Les débats idéologiques à court terme («scolytes», «climat») ne sont pas efficaces.

L’UDF souhaite une discussion factuelle.

Ce qu’il faut,

  • ce n’est pas de l’hystérie ni de l’alarmisme,
  • mais des analyses factuelles et des mesures durables,
  • telles que la réduction de la consommation d’énergie,
  • des investissements dans des technologies respectueuses de l’environnement
  • et la gestion prudente des réserves foncières

... pour ce qui nous entoure.

L'indépendance et la liberté ne sont pas gratuites. C’est pourquoi l'État a besoin de ressources suffisantes pour protéger sa sécurité interne et externe. Une armée apte en cas de crises renforce la crédibilité de la neutralité de l’armée - sans missions à l’étranger.

Un affaiblissement de l’Etat de droit suscite des réactions non démocratiques et extrémistes. L’État doit protéger ses citoyens des conséquences de la maladie, de l’invalidité et de la vieillesse. L’approvisionnement en aliments et en biens de consommation sains reste important.

L’UDF veut renforcer les idéaux de liberté de l’État fédéral suisse.

  • Elle s’engage pour plus de responsabilité personnelle.
  • Citoyennes et citoyens doivent se sentir en sécurité - toujours et partout.

... pour ce qui nous fait vivre en sécurité.

Les PME ont besoin de bonnes conditions-cadres. La place économique et financière de la Suisse doit être renforcée. La formation professionnelle duale et le parcours académique doivent se compléter. Les personnes sans emploi doivent être rapidement intégrées dans le circuit du travail.

Le climat est sujet à des cycles séculaires. C’est pourquoi l’hystérie irréfléchie n’a pas sa place. Ce qu’il faut, c’est une action avec un sens des proportions. Le tournant énergétique commence par un usage personnelle responsable des resressources. L’introduction généralisée de 5 G et de valeurs limites plus élevées est irresponsable, dans la mesure où il n’est pas possible d’exclure des dommages causés par des interférences électromagnétiques.

L'UDF veut

de bonnes possibilités de formation pour les jeunes
et des conditions idéales pour l’économie.

Elle rejette

  • l’accord-cadre institutionnel tout comme l’adhésion à l’UE et à l’OTAN.

Les décisions dans le domaine de L’énergie et du climat doivent être prises de manière pragmatique et fondée sur des faits.

... pour ce qui fonctionne durablement.

La Confédération a été fondée en 1291 avec l’invocation de Dieu. «Au nom de Dieu Tout-Puissant!» est le préambule de notre Constitution fédérale.

Les valeurs biblico-chrétiennes ont influencé positivement notre pays et d’innombrables générations. Elles garantissent un bon fonctionnement du système judiciaire («bonne foi»!), La prospérité économique et une solidarité véritable pour le bien de la collectivité. Le maintien de la paix sociale grâce à un partenariat social fonctionnel est un modèle de réussite et un atout concurrentiel important pour la Suisse.

L’UDF veut

  • préserver les valeurs chrétiennes et donc les valeurs de la Suisse.
  • Elle doit rester un pays où les personnes réellement persécutées trouvent un accueil.
  • Les ressources doivent être traitées avec soin,
  • la migration doit être réglementée pour être soutenable.

... pour ce qui nous caractérise.

Nos exploitations agricoles sont importantes pour fournir à la population des aliments sains, produits naturellement.

Elles ont besoin non seulement d’un présent financièrement sûr, mais également de perspectives d’avenir. Les exploitations agricoles doivent être libérées de toute bureaucratie excessive afin de pouvoir s’acquitter de leur mission spécifique.
L’UDF s’engage

  • pour une agriculture suisse viable et efficace.
  • L’approvisionnement en énergie doit rester sûr et d’un prix abordable.
  • À cet égard, les ressources renouvelables doivent être mieux utilisées, telles que le soleil, le vent et l’eau.

... pour ce qui nous fortifie.