Accueil > Élections > Elections 2019

Non, il ne s’agit pas de ces petites choses colorées en chocolat, il s’agit des élections du Conseil national ! Motivation et mobilisation : Ces deux M sont les facteurs décisifs pour la réussite d’un automne électoral de l’UDF, avec un retour au Parlement.

Motivation :

Ce sera un élément clé au sein de l’UDF. J’admets ouvertement, que suite aux élections cantonales à Zurich, nous n’avons pas vraiment le vent en poupe. L’UDF n’est pas sortie indemne de la vague verte de la gauche. Maintenant, on peut se résigner ou relever le défi . Oui, sans candidats motivés, sans aides extrêmement motivés pour ces élections et sans généreux donateurs, la réussite d’un automne électoral ne sera pas possible. Pourtant c’est notre but !

Le deuxième M est pour

Mobilisation.

Le mouvement vert de la gauche s’est mobilisé autour de Greta Thunberg et attira aux urnes les jeunes électeurs et par ailleurs les abstentionnistes n’allant jamais voter. Néanmoins le deuxième taux de participation le plus bas de l’histoire de Zürich a été écrit avec 33,5 %.

Que veut dire cela? En clair, les électeurs bourgeois restèrent à la maison, sans quoi le taux de participation aurait été massivement plus élevé. Cela doit changer en automne. L’UDF a besoin non seulement de sympathisants, mais également d’électeurs qui introduisent une liste UDF inchangée avec les députés pour le Conseil national.

 

En particulier les deux dernières semaines du référendum contre la loi de censure, pendant lesquelles une quantité incroyable de signatures furent collectées, ont montré ce qui est possible avec une UDF des plus motivée. Allons-y !

 

Andreas Schnetzler, Député UDF Schaffhausen au Grand Conseil

 

Nous sommes tous sollicités!

 

Un sujet a atteint le monde des médias : Les élections fédérales de l’automne 2019. Les Partis et les candidats se mettent en position.

 

L’UDF est mise au défi ! La décision fondamentale, si une section cantonale se présente aux élections, n’a pas encore été prise partout. Dans certains cantons la recherche de candidats est en cours. Dans certains cas, l’UDF participera également aux élections des différents conseils exécutifs cantonaux.

En tant que président de la commission électorale (WaKo) j’ai fixé deux objectifs : D’une part, le retour au Parlement national, d’autre part, toutes les «Le secteur de la finance est de plus en plus déconnecté de l’économie réelle. Les marchés financiers sont manipulés », a souligné le Professeur Mark Chesney lors du Politlunch du PEV, de l’UDF et du PDC à Thoune. L’index des valeurs relatif aux acteurs respectifs est décisif. lectrices et lecteurs d’ «Impulsion» doivent si possible avoir l’occasion de voter le 20 octobre pour l’UDF.

Avec courage et l’aide de Dieu

Les travaux préliminaires de l’UDF ont été mis sur rail. La balle est maintenant dans le camp des sections cantonales. Comme les élections ont lieu dans les cantons, les élections du Conseil national se dérouleront au niveau cantonal.

 

Je voudrais maintenant, chères lectrices et chers lecteurs, vous lancer un défi ! Rendez-vous ce printemps à la réunion annuelle de votre section cantonale relative au parti, que ce soit en tant que membre du parti ou en tant qu’invité. Soyez motivé(e) pour une candidature UDF dans votre canton de résidence. Se présenter aux élections demande un tant soit peu de courage, mais le manque de courage est rarement payant. Soutenez l’UDF par la prière et sur le plan financier, car tous deux sont des piliers indispensables. Bien des choses sont possibles en avançant courageusement et avec la bénédiction de Dieu. À tous ceux qui s’engagent je peux promettre une chose : Votre 2019 sera passionnant, instructif et varié ! C’est exactement ainsi que je l’ai vécu il y a quatre ans.

 

Andreas Schnetzler, Conseiller cantonal UDF SH, Président de la commission électorale UDF Suisse | impulsion 01 / 2019

 

Elections 2019 | L'UDF se mobilise.

Bild: pixabay.com
Bild: pixabay.com

Le 20 octobre, l'élection aura lieu à nouveau !

 

De nombreux travaux préparatoires ont déjà été réalisés en vue des élections nationales du 20 octobre. En plus de renforcer la présence du parti sur Facebook, les temps forts, la présentation graphique et le choix des candidats seront également à l'ordre du jour.

 

Harold Salzmann, Responsable du Secrétariat central | Standpunkt Janvier 2019 | Traduit par M. Kronauer à l'aide de www.DeepL.com/Translator

 

Les membres de la Commission électorale de l'UDF Suisse se sont réunis cinq fois depuis fin 2017. Il s'agit de représentants des cantons de Berne, Schaffhouse et Zurich ainsi que de la direction d'UDF Suisse. Ils élaborent des bases de décision pour les comités compétents de l'UDF.

Entre A comme Argovie et Z comme Zurich

L'ordre du jour comprenait des thèmes tels que les questions clés, le programme d'action 2019-23, la campagne publicitaire, les modèles graphiques des sections, les portails online, Facebook et autres. Le lieu et la date du début des élections ont également été fixés : Samedi 24 août 2019, dans le canton de Zurich. La notion de "meilleurs candidats" a également été abordée et, bien entendu, le sujet important des "liens de liste". Il s'agit là d'un important challenge, en particulier pour les cantons de Berne et de Zurich. Le chef du département des finances suppose un budget de 150 000 francs, ce qui est une autre étape importante dans la croyance. Merci déjà maintenant pour toute forme de soutien, que ce soit dans la prière ou par des dons !

 

Nous ferons le point sur des nouvelles.

 

Restez à l'écoute !