Détail de nouvelles

Réponse massive : 10'000 signatures en 48 heures !

Le 23 mars 2020, l'UDF Suisse a lancé une pétition en ligne "pour un temps de prière et de commémoration" sur www.appel-a-prier.ch, adressée au Conseil fédéral et aux gouvernements cantonaux pour fixer un temps de réflexion et de prière annoncé par l'Etat le 9 avril.

La suite donnée à cette pétition, qui appelle à l'unité et à la foi en Dieu en ces temps de crise de coronavirus, est impressionnante. En moins de 48 heures, plus de 10 000 personnes originaires de Suisse l'ont déjà signée.

 

Les réactions considérables qui nous ont permis d'atteindre l'objectif initial de la collecte en un rien de temps sont l'expression de la volonté profondément enracinée dans la population de faire confiance à Dieu en temps de crise et de besoin. Ce succès inattendu est d'autant plus remarquable que la pétition, sans publicité ni reportage de la part des médias établis, s'est rapidement répandue en très peu de temps. Les nombreux signataires ont été atteints, à partir des réseaux de l'UDF, principalement par des réseaux privés "dans un effet boule de neige".

 

La pétition peut être signée en ligne dans le respect de la protection des données. Après avoir rempli la pétition, le signataire reçoit un e-mail à partir du système. Il faut sa confirmation de cet e-mail pour que sa signature soit enregistrée. De cette façon, nous pouvons nous assurer que toutes les signatures reçues jusqu'à présent correspondent à des personnes réelles - les doubles signatures et les "fausses" peuvent ainsi être exclues.

 

Encouragée par le grand soutien de la population, la pétition en ligne se poursuit aujourd'hui sans déclin. Les personnes intéressées sont toujours priées de signer la pétition avant le 6 avril 2020 afin qu'elle puisse ensuite être soumise à la Chancellerie fédérale sous une forme appropriée.

 

La pétition peut être signée en ligne à l'adresse www.appel-a-prier.ch.

La feuille de signature en format PDF peut être téléchargée ici. Cette feuille de signature ne peut être signée qu'en privé sur la base de prescriptions fédérales.

 

Voici la formulation de la pétition au Conseil fédéral de la Confédération suisse et aux gouvernements des cantons suisses:

« Afin renforcer la cohésion sociale dans cette crise, nous demandons au gouvernement national et aux gouvernements cantonaux avec cette pétition de fixer un temps proclamé par l’État pour le recueillement et la prière le 9 avril 2020 – un jour avant le Vendredi Saint. »

 

Pour plus d'informations :

Hans Moser, président de l'UDF Suisse, 079 610 42 37

Roland Haldimann, vice-président de l'UDF Suisse, 079 435 36 40

Marc Früh, 2516 Lamboing, 079 673 08 16

 

Remarque : la collecte de signatures pour les pétitions est également autorisée pendant la période de crise de coronavirus. Toutefois, jusqu'au 31 mai, il est interdit de recueillir des signatures au moyen de feuilles de signatures ou en ligne pour les initiatives populaires nationales ou les référendums. Le Conseil fédéral a suspendu les délais de collecte de ces derniers jusqu'à la fin du mois de mai.