UDF Suisse
Accueil > Votations > Votation actuelle

Les dates de votation

2017

12 février |  21 mai |  24 septembre |  26 novembre

Pour le 12 février 201 7, 1 x OUI, 2 x NON

Olten, le 7 janvier 201 7

Réunie à Olten (SO), l’assemblée des délégués de l’UDF a décidé les recommandations de vote suivantes, pour les objets mis en votation le 12 février 2017:

  • NON à l’Arrêté fédéral concernant la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération.
  • NON à l’Arrêté fédéral sur la création d’un fonds pour les routes nationales et pour le trafic d’agglomération (FORTA).
  • OUI à Loi sur la réforme de l’imposition des entreprises III

NON à l’Arrêté fédéral concernant la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération

Pourquoi non: Cet arrêté fédéral n’est pas nécessaire. Si des étrangers de la 3e génération n’ont aujourd’hui pas de passeport suisse, c’est parce que leurs parents ne se sont pas faits naturaliser ou eux-mêmes n’ont pas (encore) déposé de demande de naturalisation. La Suisse leur offre depuis des années des conditions facilitées.

(OUI: 10; NON: 45; abstentions: 4)

Orateur : Markus Wäfler (ancien conseiller national UDF, ZH)

NON à l’Arrêté fédéral sur la création d’un fonds pour les routes nationales et pour le trafic d’agglomération (FORTA)

Un fonds pour les routes n’est pas complètement faux mais ce projet est un pillage de la caisse fédérale (650 millions de francs) – presque le triple de ce que le Conseil fédéral avait demandé. Des budgets actuels pour les routes ne sont souvent pas utilisés, ce qui souvent crée des réserves. Le FORTA provoquerait des mesures d’économies dans d’autres domaines. On risque de couvrir la Suisse par des routes un utilisant les 5 milliards de francs annuels sans considération de la situation financière générale de la Suisse. Il faudrait plutôt mieux gérer la mobilité en utilisant aussi les moyens informatiques pour la coordination.

(OUI: 24; NON: 29; abstentions: 4)

Orateur pour: Henrique Schneider (dir. suppléant, Union suisse des arts et métiers usam); Orateur contre: Philipp Hadorn (conseiller national, PS, SO)

OUI à la Loi sur la réforme de l’imposition des entreprises III (RIE III)

La RIE III mettra les entreprises internationales et les entreprises suisses au même statut par rapport aux impôts. La Suisse gardera son attrait et des emplois seront créés. La Suisse restera un lieu favorable à la recherche et au développement. La force d’innovation sera soutenue.

(OUI: 35; NON: 22; abstentions: 6)

Orateur pour: Henrique Schneider (dir. suppléant, Union suisse des arts et métiers usam); Orateur contre: Philipp Hadorn (conseiller national, PS, SO)

 

*****

 

Nous vous remercions de bien vouloir informer vos lecteurs et auditeurs du contenu de ce communiqué. Pourtoute information complémentaire, veuillez-vous adresser à David Gysel, 071 420 92 64.

 

*****

 

Résultats

rts.ch

 

La RIE III en échec, oui aux naturalisations facilitées et à FORTA

- La troisième réforme de l'imposition des entreprises (RIE III) a subi un net échec dimanche dans les urnes, avec 59,1% de non au niveau national. Seuls trois cantons, dont Vaud, et un demi-canton ont accepté le texte.

- Les deux autres objets fédéraux - la naturalisation facilitée pour les étrangers de 3e génération (60,4% de oui) et la création d'un fonds pour les routes nationales (61,9% de oui) - ont quant à eux été facilement acceptés.

 

rts info

Communiqué de l'UDF Suisse pour la votation du 12 février 2017